Lettre d'information de Dalibo

L'actualité de PostgreSQL et de ses projets satellites. Août 2009.

Événements PostgreSQL

Dalibo est fière d'annoncer la sortie de PgFincore, une contribution développée par Cédric Villemain, expert PostgreSQL au sein de la société.

PgFincore est un module qui permet de déterminer si les fichiers d'une table ou d'un index sont déjà dans la mémoire cache du système d'exploitation. Exemple :

cedric=# select * from  pgfincore('table_test');
      relpath       | block_disk | block_mem | group_mem
--------------------+------------+-----------+-----------
 base/16987/26245   |     262144 |       222 |         1
 base/16987/26245.1 |       8090 |         0 |         0
(2 lignes)

Cette table est sur 2 fichiers (appelés segments), le premier a 222 blocs disques sur 262144 en mémoire cache et group_mem nous informe que les blocs en mémoire sont contigus dans le fichier (si les blocs en mémoire étaient ceux du début et ceux de la fin du fichier, nous aurions 2 group_mem).

Son utilisation peut être couplée avec la contrib pg_buffercache, ce qui permet alors de déterminer ce qui est à la fois dans le cache de postgresql et ce qui est dans le cache de linux.

Plus d'information : http://pgfoundry.org/projects/pgfincore

Actualité des produits dérivés

Avancées sur PostgreSQL

Nous sommes de nouveau dans cette partie de l'année où le développement de PostgreSQL peut reprendre. Ou comme le dit très justement Tom Lane: « HEAD is open for 8.5 development. Let the breakage begin… ».

Notons avant tout une correction importante de la 8.4, qui concerne pg_dump. L'option –binary-upgrade a été corrigée pour améliorer le comportement de pg_dump avec les colonnes héritées et les contraintes de type CHECK. Il y a eu d'autres corrections de bugs, mais bien moins importantes.

Parlons des nouveautés pour la future 8.5.

psql a déjà été amélioré. \d sur une table héritée affiche maintenant également les tables filles héritant du parent en cours de visualisation. Dans ce cadre, \d affiche seulement leur nombre alors que \d+ affiche les noms des tables filles. Notons que ce patch a été écrit par Damien Clochard, expert PostgreSQL au sein de dalibo. \d, toujours, affiche, pour un index, la définition des colonnes de l'index. Pour les index sur de simples colonnes, l'information est redondante. Par contre, sur des index fonctionnels, la définition complète fournit des informations plus importantes.

L'option –clean de pg_dump/pg_restore efface enfin les Large Objects. De plus, pg_dump sait maintenant sauvegarder les commentaires attachées aux colonnes d'un type composite.

Un nouveau caractère joker a été ajouté par Guillaume Smet pour le paramètre log_line_prefix. %e contient donc l'état SQL actuel.

Au niveau SQL, le schéma d'informations a été mis à jour pour suivre le standard SQL:2008. La clause IF EXISTS a été ajoutée à l'instruction DROP pour les colonnes et les contraintes, ce qui permettra la création de scripts SQL plus fonctionnels.

Au niveau backend, notons une amélioration du code des objets TOAST, une extension de la commande EXPLAIN pour spécifier des options génériques, le support du report de la vérification des contraintes uniques et une structure de multiplexage des signaux Unix (permettant de dépasser la limitation Unix sur le nombre des signaux utilisateurs).

Avancées sur pgAdmin

Le début du mois a permis de faire un peu de débogage. Voici une liste des corrections les plus intéressantes :

  • correction d'une erreur lors de l'examen d'un cluster Slony 2.x ;
  • correction de l'interface des dialogues de propriétés d'une étape et d'une planification ;
  • correction de la gestion des bibliothèques partagées par le dialogue des propriétés d'une fonction ;
  • correction des menus de la fenêtre de requêtage ;
  • correction d'une erreur de syntaxe lors de la visualisation des dépendances d'une sequence.

Mais ce mois a surtout vu le développement de nouvelles fonctionnalités :

  • mise en cache des types de données utilisées par la fenêtre d'ajout d'une colonne ;
  • ajout du nom d'une partition dans la page des propriétés lors de la visualisation des partitions d'une table ;
  • affichage de nouvelles statistiques pour les bases de données, les index et les fonctions (uniquement en 8.4 pour cette dernière).

Avancées sur phpPgAdmin

Deux nouveaux patchs très intéressants ont été intégrés dans la version de développement de phpPgAdmin.

Le premier concerne l'ajout d'une option pour préciser la base de données modèle lors de la création d'une base de données.

Le second ajoute le support d'une nouvelle fonctionnalité de la 8.4 : la possibilité de tuer un processus serveur.

Avancées sur les projets satellites

Deux nouvelles versions de Slony sont en tests : la 1.2.17 et la 2.0.3. L'avancée principale de ces deux versions est le support de PostgreSQL 8.4. On peut s'attendre à une disponibilité assez rapide de ces nouvelles versions. À noter que la traduction du manuel de Slony pour les deux branches sera elle aussi bientôt disponible, le dernier fichier étant enfin traduit.

pgPool-II a lui-aussi été modifié pour supporter pleinement PostgreSQL 8.4. Une version 2.2.3 devrait bientôt sortir, avec en plus quelques bugs corrigés.

Sessions de formation

Dalibo organise plusieurs sessions de formation avant la fin de l'année :

  • 22-25 septembre : PostgreSQL Avancé
  • 26-29 octobre : PostgreSQL Avancé
  • 17-20 novembre : PostgreSQL Avancé
  • 24-26 novembre : Réplication PostgreSQL (cluster Slony)
  • 7-10 décembre : PostgreSQL Avancé

Plus d'informations sur : http://dalibo.com/-Formations-.html

Dernières versions

Depuis le 1er juillet 2009 :

  • 8.4.0
  • 8.3.7
  • 8.2.13
  • 8.1.17
  • 8.0.21
  • 7.4.25

Versions Windows supportées :

  • 8.4.0
  • 8.3.7
  • 8.2.13

Informations Générales

Cette lettre d'information présente l'actualité francophone et internationale de PostgreSQL et de ses “logiciels satellites”. Elle vous est proposée par la société Dalibo.

Dalibo est une société d'expertise sur PostgreSQL et tous ses projets satellites.

Dalibo peut vous accompagner dans la mise en œuvre efficace et professionnelle de PostgreSQL. Qu'il s'agisse d'un nouveau projet ou de la migration d'un existant.

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre, envoyez simplement un courriel à l'adresse : newsletter-desabonnement@listes.dalibo.com

Vous pouvez retrouver cette lettre à l'adresse suivante :

http://dalibo.org/doku.php/aout_2009

Afficher le texte source