Lettre d'information de Dalibo

L'actualité de PostgreSQL et de ses projets satellites. Décembre 2009.

Événements

Partenariat Dalibo Oslandia

Oslandia et Dalibo proposent ensemble une offre de support de type HotLine sur le couple PostgreSQL/PostGIS. Cette offre unique en Europe vous permet d’avoir un support aux jours ouvrés via un numéro d’appel unique pour toutes vos problématiques d’exploitation de bases PostgreSQL/PostGIS.

» Plus d'information : http://www.oslandia.com/support

Fin de vie des versions de PostgreSQL

Un grand virage vient d'être pris par le projet PostgreSQL puisque la durée de support des versions majeures vient d'être fixée à 5 ans.

Après la fin du support d'une version majeure, les développeurs pourront dans la mesure du possible effectuer des corrections. Aucune annonce officielle et aucun paquet binaire ne seront plus diffusés, toutefois le code source mis à jour sera disponible au sein des dépots officiels.

Cette nouvelle politique de support sera suivi autant que possible. Dans certains cas extrêmes, il ne sera pas forcément possible de tenir cet engagement. Par exemple si un bug sérieux est découvert et qu'il n'est pas possible de le résoudre sans mettre en jeu la stabilité du code, ou perdre la compatibilité applicative, alors l'arrêt prématuré du support d'une version majeure pourra être envisagé.

Voici les dates de fin de support de versions actuelles :

  • PostgreSQL 7.4 : Juillet 2010 (extension)
  • PostgreSQL 8.0 : Juillet 2010 (extension)
  • PostgreSQL 8.1 : Novembre 2010
  • PostgreSQL 8.2 : Décembre 2011
  • PostgreSQL 8.3 : Février 2013
  • PostgreSQL 8.4 : Juillet 2014

Actualité des produits dérivés

  • Bucardo 4.5.0 (sortie le 17 décembre), un outil de réplication maître/maître, .
  • MyJSQLView 3.05, un outil d'administration pour PostgreSQL en Java.
  • check_postgres 2.12.0 (sortie le 3 décembre).
  • pgAdmin 1.10.1 (sortie le 4 décembre), un outil d'administration d'un serveur PostgreSQL. http://www.pgadmin.org
  • Slony 1.2.10 (sortie le 9 décembre), outil de réplication pour PostgreSQL. http://slony.info

Avancées sur PostgreSQL

Une petite dizaine de bugs ont été corrigé en novembre. Deux portaient sur PL/Python, un sur le VACUUM, un autre sur les index GIN multi-colonnes, etc. Rien de bien méchant n'a été découvert. Néanmoins, leur corrections renforcent la stabilité des nouvelles versions qui sortiront mi-décembre.

Le commitfest a commencé le 15 novembre. Un certain nombre de nouveautés ont été intégrées comme:

  • Ajout d'une clause WHEN à l'instruction CREATE TRIGGER
  • Ajout des noms de curseurs dynamiques pour ecpg
  • Ajout de la gestion d'un paramètre correspond au nom de l'application connecté (affiché dans pg_stat_activity, enregistré dans les journaux applicatifs)
  • Ajout du support pour les blocs anonymes de code en PL/Perl
  • Amélioration des performances des vues du schéma information_schema
  • Ajout de contraintes d'exclusion qui généralisent le concept d'unicité à tout opérateur commutatif indexable (et non plus seulement à l'égalité)
  • Support des clauses FROM/IN dans FETCH et MOVE (améliore notamment la compatibilité avec Informix)
  • Ajout d'un point d'ancrage sur CREATE/ALTER ROLE pour permettre à un module externe de vérifier la force ou la faiblesse des mots de passe
  • Suppression de la déclaration RENAME dans PL/pgsql
  • Modification de l'analyseur PL/pgsql pour gagne en performances
  • etc.

Le commitfest n'est toujours pas terminé, quelques autres patchs sont encore en discussion.

Avancées sur pgAdmin

L'activité a repris sérieusement sur pgAdmin dès le 11 novembre.

Dave Page a corrigé quelques bugs, dont celui de la fenêtre des polices de caractères sur Mac OS X Snow Leopard. Cela a donné lieu à la sortie de la version 1.10.1.

Il a aussi ajouté un support basique pour l'option de configuration rôle/base de données en 8.5. Ce n'est que pour la prochaine version de pgAdmin. Pour l'instant, cela permet seulement à pgAdmin d'accepter la connexion à un serveur 8.5 sans afficher un tas de messages d'erreurs. Il reste donc à avoir un support complet de cette fonctionnalité, mais il est au moins possible d'utiliser pgAdmin avec la 8.5. Autre nouveauté intéressante, le fait que le navigateur de bases soit capable de se reconnecter en cas de perte de la connexion. Plus exactement, si pgAdmin découvre que la connexion est perdue, il demandera à l'utilisateur s'il veut de nouveau se connecter.

En dehors de la correction d'un bug, Guillaume Lelarge a travaillé sur de nouvelles fonctionnalités, principalement pour le support de la 8.5 :

  • support du drag-and-drop d'un fichier dans l'outil de requêtage
  • support de la nouvelle clause « SET DISTINCT » de la commande « ALTER TABLE … ALTER COLUMN »
  • support de la clause WHEN de la commande « CREATE TRIGGER »
  • support de la sélection des colonnes pour l'événement UPDATE d'un trigger

Guillaume continue actuellement de travailler sur le support de la 8.5, ainsi que sur le re-design des fenêtres de sauvegarde et de restauration. Ceux qui aiment compiler leur outils peuvent utiliser le dépôt git de Guillaume disponible sur http://git.postgresql.org/gitweb?p=users/gleu/pgadmin.git;a=summary .

Avancées sur phpPgAdmin

Peu d'activité ce mois. Jehan-Guillaume de Rorthais a mis à jour la liste TODO, et Robert Treat a corrigé un bug sur la récupération de la valeur par défaut d'une colonne.

Avancées sur les projets satellites

Une nouvelle version de pgPool-II vient de sortir. Elle apporte une amélioration importante à son mode de réplication. La réplication fait par pgPool-II se contente d'envoyer les requêtes SQL des clients vers tous le serveurs. Cependant, si vous utilisez une fonction du style now() ou random() dans une requête INSERT ou UPDATE, la valeur enregistrée dans la table ne sera pas forcément la même sur chaque serveur répliquée. Les développeurs de pgPool-II ont travaillé sur ce problème et ont apporté cette solution. pgPool-II va trouver l'appel aux fonctions de date (now(), timestamp() et autres), et remplacer l'appel à cette fonction par la valeur now() en dur. Cette valeur aura été récupéré sur le maître avec un simple « SELECT now() ». Le nouveau code est aussi capable de remplacer le mot clé DEFAULT par la valeur en dur. En résumé, il est possible de répliquer les fonctions du type now() de façon sûr avec pgPool-II. Reste encore random().

Slony a eu quelques soucis suite à la version 1.2.17 devant normalement gérer PostgreSQL 8.4. Nous en sommes arrivés à la 1.2.20 qui, normalement, répare les différents soucis constatés depuis quelques temps.

Sessions de formation

Dalibo organise des sessions de formation « PostgreSQL Avancé » à Paris. La prochaine aura lieu du 9 au 12 février 2010. La suivante sera du 9 au 12 mars 2010.

Plus d'informations sur : http://dalibo.com/-Formations-.html

Dernières versions

Depuis le 9 septembre 2009 :

  • 8.4.1
  • 8.3.8
  • 8.2.14
  • 8.1.18
  • 8.0.22
  • 7.4.26

Versions Windows supportées :

  • 8.4.1
  • 8.3.8
  • 8.2.14

Informations Générales

Cette lettre d'information présente l'actualité francophone et internationale de PostgreSQL et de ses “logiciels satellites”. Elle vous est proposée par la société Dalibo.

Dalibo est une société d'expertise sur PostgreSQL et tous ses projets satellites.

Dalibo peut vous accompagner dans la mise en œuvre efficace et professionnelle de PostgreSQL. Qu'il s'agisse d'un nouveau projet ou de la migration d'un existant.

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre, envoyez simplement un courriel à l'adresse : newsletter-desabonnement@listes.dalibo.com

Vous pouvez retrouver cette lettre à l'adresse suivante :

http://dalibo.org/decembre_2009

Afficher le texte source