Mises à jour mineures de PostgreSQL : 9.3.4, 9.2.8, 9.1.13, 9.0.17 et 8.4.21

Le PostgreSQL Global Development Group sort une mise à jour pour toutes les versions supportées de la base de données, les versions 9.3.4, 9.2.8, 9.1.13, 9.0.17, 8.4.21. Cette version mineure résout un problème de corruption des données dans la réplication et la reprise sur incident en version 9.3, ainsi que d'autres problèmes mineurs sur toutes les versions. Il est fortement recommandé à tous les utilisateurs de la version 9.3 de mettre à jour leurs installations dès que possible. Les utilisateurs des versions plus anciennes devraient planifier une mise à jour à leur convenance.

Le problème de corruption dans PostgreSQL 9.3 affecte les bases en standby (de secours) s'appuyant sur la réplication binaire, les serveurs en cours de restauration à partir d'une sauvegarde PITR, et les serveurs seuls qui redémarrent suite à un crash système. Ce bug entraîne la disparition d'enregistrements de l'index durant la récupération d'instance à cause des mises à jour simultanées d'enregistrements des deux côtés d'une clé étrangère. Cela peut entraîner des résultats incohérents suivant que l'index est utilisé ou non, des violations de clés primaires ou des problèmes similaires. Pour cette raison, il est recommandé aux utilisateurs de recréer toutes les bases en standby après avoir effectué la mise à jour.

Cette version résout d'autres problèmes qui affectent PostgreSQL 9.3, dont:

  • S'assurer que les fichiers de statistiques des bases de données supprimées le sont aussi;
  • Permettre que les vues matérialisées soient accédées dans des requêtes UPDATE et DELETE;
  • Ajouter le paramètre en lecture seule «data_only»;
  • Résoudre des problèmes de propagation abusive d'opérateurs dans pgsql_fdw;

Cette mise à jour corrige aussi les problèmes suivants, dans toutes les versions:

  • Résoudre un problème de concurrence avec NOTIFY;
  • Permettre que l'exécution d'une expression régulière soit interrompue (par l'utilisateur);
  • Supprimer la possibilité d'exécuter OVERLAP avec un seul argument;
  • Améliorer la performance des vérifications sur les index durant l'ajout d'enregistrements;
  • Empêcher une déconnexion prématurée du processus walsender;
  • Résoudre des erreurs mémoire avec les dernières versions de Windows;
  • Mettre à jour des fichiers de timezone (localisation du temps).

On peut trouver d'avantage d'informations et de détails sur les problèmes ci-dessus dans les notes de version. Deux des problèmes qui touchent PostgreSQL 9.3 sont plus détaillées dans la page de Wiki de mise à jour vers PostgreSQL 9.3.4.

Il est important de noter, pour les utilisateurs de la version 8.4, qu'elle atteint sa fin de vie (EOL) dans trois mois, comme rappelé ici: http://www.postgresql.org/support/versioning/).

Comme pour les autres mises à jour mineures, les utilisateurs n'ont pas besoin d'exporter et réimporter leur base ou d'utiliser pg_upgrade pour appliquer cette mise à jour. Une mise à jour des binaires et un redémarrage de PostgreSQL suffit. Les utilisateurs qui n'ont pas appliqué les mises à jour précédentes pourraient avoir à effectuer des manipulations supplémentaires. Il convient de consulter les notes des versions intermédiaires pour plus de détails.

Liens:

Afficher le texte source